Les conférences de Dominique Lecoq au Cnam

Cycle 2021-2022 : Présence du corps, en médiation et autres lieux

Les effets physiques et psychiques de la pandémie sont loin d’être entièrement connus. S’ils brouillent les repérages traditionnels et troublent la pensée, ils modifient le rapport sensible au corps. La présence évidente qui le caractérisait s’est déchirée et les atteintes et contraintes extérieures qu’il subit révèlent que le corps s’inscrit non seulement dans les diverses jouissances liées à l’activité humaine, mais aussi dans d’autres, plus obscures, qui mettent en relation avec la mort. Cette irruption du réel du corps demande à être interrogée dans des aspects que, naguère, le culte voué à l’apparence, à la performance, avait voilés mais qui, par l’évolution actuelle du monde, surgissent et ne peuvent plus être ignorés.